Le Greenwashing ou what ?

Slow cosmétique

Que veux bien vouloir dire cette expression que vous avez peut être déjà entendu dans certains articles ? La tendance est au vert ou au Bio. Les cosmétiques se lancent de plus en plus dans la Slow cosmétique c’est à dire consommer moins mais mieux et mieux veut dire avec du naturel. Seulement difficile de s’y retrouver sur les étiquettes écrites en chinois ^^ ou bien encore parmi les 36 000 label bio … Ce petit article a pour but d’éclairer nos recherches dans les rayons et dans nos salles de bain ! Lire les étiquettes est un vrai casse tête … et c’est justement parce que c’est un casse tête qu’il est facile pour plusieurs produits de se faire passer pour « vert » ou « bio » en apparence mais sans aucun contenu Bio. Par exemple, Julien sur son blog (très riches et pleins d’astuces à aller voir sans modération!) nous démontre que certains produits Yves Rocher se veulent naturels seulement en apparence … notamment celui ci : la crème des mains à l’Arnica.

Alors comment ne pas se faire avoir ?

Il faut savoir que c’est une obligation pour les marques d’écrire leurs composants en anglais ou en latin (génial pour les consommateurs qui n’y comprennent rien^^). Le composant inscrit en 1er dans la liste est celui qui est plus présent, généralement l’eau, dans le produit. Et donc la description est faite de façon décroissante. Voici quelques exemples d’ingrédients à déchiffrer :

Aqua (l’eau ahah facile) généralement très présente dans les cosmétiques. Les noms qui se terminent en -one ou -ane désignent très souvent des silicones. Les SLS (sodium lauryl sulfate) sont tout sauf naturels ! Les huiles minérales sont des dérivés de pétrochimie qui mettent de très très longues années à se détruire et donc elles sont aussi nocives pour la planète que pour nous peau (petrolatum, paraffinum). Les composants écrit en grosses lettres sont eux aussi très moyens voir carrément nuls en tout cas pour être Bio ils sont OUT comme les PEG, EDTA, PPG ou évidemment les parabens très connues pour être mauvais pour notre peau.

Après ces quelques notions de bases, dirais je, on peut aller fouiller ses placards et découvrir les produits cracra :). J’ai pris  mon beurre corporel de chez The Body shop au Karité qui est loin d’être parfait. Regardons de plus prêt : cyclomethicone (à vos souhaits ahah = silicone), PEG (mal très mal), propylparaben (aie …) et ce n’est pas fini… comme quoi il ne faut pas se fier au packaging sympa et écolo car il peut bien cacher son jeu.

The body shop

TBS

En plus, pour vous repérez, vous pouvez utiliser les labels comme cosmétique Bio, Ecocert ou encore BDIH qui sont bien fiables et que vous pouvez retrouvez sur le site MonCornerBio.

Alors où trouver ces cosmétiques ?

Pour la peau du visage je privilégie les produits naturels au maximum, du moins il faut qu’ils en contiennent un peu et qu’ils soient certifiés hypoallergéniques. Pour le corps par contre, je fais beaucoup moins attention et je prend plus les produits qui me plaisent niveau texture et odeur (mauvaiise élève ^^).  Et oui les produits naturels se trouvent moins facilement et ont surtout un prix. Le lieu le plus fréquent pour en chercher c’est la parapharmacie, mais tous les produits proposés ne sont pas si Bio que ça alors jetez un oeil aux étiquettes !

J’utilise comme crème hydratante la préparation parashop que je vous présente ici. Elle est assez écologique (pot en plastique sans autre emballage : boîte, filme plastique and co) mais surtout assez neutre pour la peau « sans paraben, sans phenoxyethanol, sans parfum, sans allergènes » mais elle n’est pas parfaite PEG et Dimethicone (silicone)… Mais ma peau est hydratée et c’est une des plus naturelle que j’ai pu trouvé et à un prix parfaitement abordable.

Sur internet vous pouvez en trouver :

– Sur MonCornerBio: vous avez un choix assez diversifié et vous pouvez même poser des questions à la personne qui gère le site par exemple si vous hésiter entre deux teintes de poudre. Vous lui envoyé une photo et elle vous conseillera. C’est ce que j’avais fais et sa réponse était rapide et très gentille.

– Sur Mademoisellebio

– Sur Sobio’étic

Maintenant vous avez les cartes en mains pour prendre soin de votre peau en profondeur et en même temps agir pour le bien de notre planète :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

11 réflexions sur “Le Greenwashing ou what ?

  1. Je suis entrain de pleurer en lisant les composants des produits que j’ai sous la main. Était-ce ton but !? La bonne nouvelle, c’est que j’ai une mémoire de poisson rouge : demain j’aurais oublié tous les ingrédients interdits, leur terminaison, tout ça !
    Mais en vrai, c’est désespérant, j’ai de plus en plus envie de consommer bio et bien, mais je prends mon temps. Si j’éradique tout d’un coup, j’ai peur de craquer. Et c’est tellement compliqué ! Toutes ces appellations, ce marketing trompeur, ces ingrédients au nom à rallonge…
    Ce qui me fait le plus mal ? Les deux parabens dans mon nouveau beurre à l’amande TBS :(

    • Bon le but n’est pas fait pour te faire pleurer :) mais c’est vrai qu’il vaut mieux le savoir parce que parfois je suis sûre que les petites imperfections peuvent venir de tous ces composants chimiques que l’on se pose en couche sur le peau. Après je ne fais pas une psychose non plus, si on utilise des crèmes avec des silicones ou du parabens il n’y a pas de drame mais c’est mieux de les éviter quand on peut et quand on trouve un remplaçant digne de ce nom :) j’étais aussi degouté des composants dans le baume the body shop … une belle déception je compatis !! Des bisous

      • Tu as tout à fait raison. Il n’y a pas si longtemps, je m’en fichais. Maintenant, je fais un peu attention, mais pas sur tout, la preuve : mon nouveau beurre TBS ! Je vais être plus regardante pour un shampoing par contre. Et maintenant, je vais aussi jeter un coup d’œil aux compos des crèmes visage.
        Petit à petit, on apprend à maîtriser les « mauvais » ingrédients et on gagne en beauté (peau, cheveux…). Mais le combat n’est pas gagné d’avance : récemment j’ai acheté un shampoing bio SoBio ethic et un shampoing solide Lush… les deux contiennent des sulfates… Je pense qu’il n’est pas encore évident de trouver un produit 100% clean même dans les bonnes marques !

      • Oui voilà et je pense que ça doit être difficile à substituer parce que ce n’est pas pour rien que nos crèmes sentent bons et ont une texture super agréable … sans tout ces additifs ça ne serait pas aussi agréable mais bon quand on peux c’est mieux sur le long terme pour nos peaux au moins d’éviter les parabens et de limiter comme on peut les silicones après le reste est un peu obligatoire ! Après j’utilise depuis quelques semaine de l’huile de Jojoba pour me démaquiller seulement cette huile et je dois dire que c’est top je ferai un article dessus :) Si tu trouves des bons produits en tout cas partage sans modération :)

  2. Il n’y a plus de bouton répondre ?! Si ton blog croit me censurer, il se fourre le doigt dans l’œil. Non mais.
    Je partagerais, bien sûr !
    J’attends l’article sur ton huile démaquillante, tu me donnes l’eau à la bouche !

  3. Coucou ! C’est vrai que pas mal de produit se disent « bio » ou « produits verts », mais ne le sont pas totalement… Si tu veux un magasin qui tente de faire des produits avec le maximum d’ingrédients naturels, va faire un tour chez Lush ! Ils proposent shampooings masques crèmes et savons avec des ingrédients naturels et très peu d’ingrédients chimiques, et les composants sont marqués en french :p (même pour les emballages ils s’engagent !) (mais j’te laisse allez y faire un tour si tu ne connais pas ;))

    • Oui je connais et d’ailleurs j’adore mais merci pour le conseil :) C’est vrai que j’aime beaucoup leurs produits pour leurs volonté d’etre aussi naturels que possible même si je comprends que le « total naturel » n’est pas forcément la solution s’investir pour que le produit y soit un maximum est déja top et puis l’emballage and co est vert alors j’adopte :) des bisous

  4. Juste une petite précision, les huiles minérales ne sont pas nocives pour la peau, elles font leur boulot de filmogène mais n’apportent rien à la peau contrairement à une huile végétale

    • Oui je suis d’accord avec toi et c’est vrai que je l’ai mis dans l’article de manière assez peu claire, parce qu’elles sont tout de même occlusives et favorisent au moins au minimum l’apparition de petits boutons (même si cela est contesté)… Il n’empêche que lorsque j’utilise ce genre de produit les boutons apparaissent alors certes ce n’est peut être pas directement les huiles minérales mais je pense qu’elles n’y sont pas non plus pour rien. Après je sais qu’il est dit qu’elles ne sont pas nocives pour la peau et c’est vrai elles n’apportent comme tu le dis rien. Elles la filme seulement :) Par contre, il est vrai qu’elles ne sont pas top pour la planète niveau pollution … merci en tout cas pour la précision :)

      • Oui oui juste une toute petite précision, je ne défends pas du tout les huiles minérales ! Mais vu que le débat peut être un peu passionné des fois, il vaut mieux être le plus clair :) En tout cas merci pour ton article, je suis une des coordinatrices France de la Slow Cosmétique et on est toujours heureux de voir des blogueuses relayer et informer sur le greenwashing, les INCI…

      • Oui j avoue que la précision était nécessaire car ce n était pas très claire, merci en tout cas pour ce commentaire ma peau réagit vite aux produits alors naturellement que j essaie des alternative et que je me suis tournée vers la slow cosmétique que j encourage vivement :)

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s